Les vignerons

Jean Louis Denois

Roquetaillade
Aude
Jean-Louis Denois est un vigneron d’origine champenoise, installé depuis de nombreuses années dans le département de l’Aude. Le village qui donne son nom à cette cuvée se situe à l’extrême sud-ouest du Languedoc. Le terroir de Roquetaillade est le plus haut du Languedoc, et certainement du Sud de la France avec 480 m d’altitude. Jean-Louis est précurseur dans l’introduction de cépages nordiques dans le sud de la France. Le pinot noir et le chardonnay s’épanouissent bien sur les terroirs tardifs du domaine.
Région : Languedoc
Appelations : Limoux, Crémant de Limoux
Vignoble : Limoux
Superficie : 35 ha
Mode de culture :
Biologique
Jean Louis Denois

Jean Louis Denois et l’appellation Limoux

Limoux est une appellation localisé dans le département de l’Aude. Elle est notamment réputé pour sa belle production de blancs effervescents nommés « blanquette de Limoux ». D’ailleurs, cet effervescent ancestral se dispute l’origine de la bulle avec les champenois. La majorité des sols de Limoux sont argilo-calcaires, les coteaux représentent des pentes légères et caillouteuses. Par ailleurs, le climat d’influence méditerranéenne procure un ensoleillement optimal à la culture de la vigne.

Conduite de la vigne au domaine

Le domaine situé dans la commune de Roquetaillade, qui est le point culminant du vignoble de Limoux avec 480 mètres d’altitude. Le domaine cultive plusieurs cépages en agriculture biologique, des cépages locaux comme le Mauzac ou la Syrah,  des cépages Bordelais comme le Cabernet Sauvignon, le Malbec ou le Merlot. Mais aussi des cépages plus septentrionaux comme le pinot noir ou encore le Chardonnay, à cette altitude et sur certaines expositions, ces cépages nordistes s’épanouissent particulièrement.

Jean Louis Denois, grand vinificateur

L’assemblage est habile dans ce vin : Merlot, Cabernet franc, Cabernet sauvignon et Malbec. Les raisins sont égrappés et les baies entières sont triées. Ils sont ensuite vinifiés séparément, mais avec le même procédé : macération carbonique puis légers remontages. Les jus sont ensuite assemblés et élevés 18 mois en cuve.