Les vignerons

Domaine de la Pinte – Jura

Arbois
Jura
Le domaine de la pinte est un domaine viticole jurassien situé sur la commune d’Arbois. Le domaine est établi dans une grande bâtisse entourée de coteaux de vignes à la sortie du village d’Arbois dans le département du Jura. Le domaine a été créé en 1953 par Roger Martin, géologiste et entrepreneur. A l’époque, Roger Martin planta autour de la même bâtisse, sur le lieu-dit « la pinte à la capitaine » 14 hectares de savagnin. Et avec cette plantation, le domaine se positionnait comme celui détenant la plus grande surface plantée de blanc.
Région : Jura
Appelations : Arbois, Arbois-Pupillin, Crémant du Jura, Macvin du Jura
Vignoble : Jura
Superficie : 35 ha
Mode de culture :
Biodynamique
Biologique
Domaine de la pinte

Les vins du domaine

Le domaine de la Pinte, des coteaux à la sortie d’Arbois

Aujourd’hui, le domaine de la pinte cultive tous les cépages emblématiques du Jura sur les 35 hectares de vignes biologiques qui composent le domaine.

Le domaine présente essentiellement des vins sur l’appellation Arbois. Nous pouvons également retrouver des vins sur l’appellation Arbois-Pupillin et Château Chalon. Ensuite le domaine produit des vins à dénomination particulière à savoir ; ‘vin jaune’. Enfin, vous pourrez aussi retrouver des vins de l’appellation Crémant du Jura, Macvin du Jura, et vin de paille.

Toutes ces cuvées sont issues des vignes du domaine, principalement plantées sur des sols marneux. Le savagnin affectionne par exemple les sols de marnes bleues du Lias. Les cépages rouges tels que le Poulsard, trousseau et pinot noirs sont plantés sur des sols de Marnes rouges du Trias. Enfin le chardonnay et le melon à queue rouge sont plantés sur des sols plus légers et argilo calcaires de Pupillin.

Un domaine actif dans la transition écologique et énergétique

Le domaine de la pinte est certifié en agriculture biologique depuis 1999 et en agriculture biodynamique depuis 2009. Le domaine explique sa conversion de cette façon :

«  la biodynamie est la prise de conscience des interactions de tout avec tout : la plante et son sol, la plante avec l’air, le sol et l’air, l’eau et le sol, l’eau et l’air, les hommes et la plante, les hommes et le sol, etc. »

C’est aussi un outil complémentaire pour décompacter le sol en considérant que les pratiques liées à la biodynamie permettent de rendre le sol plus vivant. De rendre ce même sol accessible en profondeur aux racines de la plante.

Le domaine pratique des labours peu profonds qui ne déstructurent pas les sols et qui contribuent à l’harmonie entre chaque éléments qui les composent. L’utilisation de compost et des préparats biodynamiques, permettent d’accroître l’activité microbienne et levurienne.

Macvin, vin jaune et autres curiosités au domaine de la pinte

La culture biodynamique permet aussi de favoriser le développement des levures sur la peau du raisin. Ainsi, plus il y a de variétés de levures, plus singulier sera le vin. Les raisins sont récoltés à la main et le domaine vinifie exclusivement à l’aide de levures indigènes. L’utilisation du soufre est limitée et elle n’est pas systématique.

Les vins sont élevés en fûts, en demi-muids et en grands foudres dans les belles caves voutées du domaine. La durée d’élevage va varier en fonction des cépages. Les fûts utilisés sont toujours de plusieurs vins pour éviter qu’ils ne viennent trop boiser les vins.