Les vignerons

Domaine Agarrus – Serge Scherrer

Montaren-et-Saint-Mediers
Gard
Le domaine Agarrus a vu le jour en 2007. Un terroir de qualité dans les magnifiques paysages de garrigues de l’Uzège, aux confins de la Provence et du Languedoc. Un environnement isolé préservant la biodiversité. L’achat d’une vieille parcelle de grenache noir et de cinsault en bordure de garrigue, sauvée in-extrémis de l’arrachage, a été le départ de cette magnifique aventure pour le facteur du matin et le vigneron de l’après-midi qui élabore un vin de caractère, authentique et sincère…
Région : Rhône
Appelations : Duche d'Uzes, IGP Cévennes
Vignoble : Cévennes
Superficie : 10 ha
Mode de culture :
Biologique
Vin nature sans label
Domaine Agarrus

Les vins du domaine

Domaine Agarrus, dans les vignes du facteur

Les vignes du domaine Agarrus sont plantées sur des terroirs argilo-calcaires, de lœss, argilo-sableux et argile sableux  sur roche calcaire. Elles se trouvent en coteaux ou en bordure de garrigue sur la commune de Vallabrix, à 7 km au nord d’Uzès dans le Gard .

Composées de cépages traditionnels méridionaux, certifiés en agriculture biologique depuis 2012 (Ecocert), elles sont cultivées sans désherbant, sans engrais chimique, sans produit de synthèse, uniquement avec du souffre, du sulfate de cuivre et quelques tisanes de plantes (ortie, prèle, fleur de pissenlit…).

Les sols sont travaillés: labours, broyage des sarments pour un apport en matière organique…Trois à quatre griffonnages ou fauchage, sont effectués par an pour maîtriser l’herbe et faire plonger les racines des vignes plus profondément.

Les rendements sont maîtrisés par une taille courte, un ébourgeonnage et la suppression, lors de la vendange, des grappes n’ayant pas la maturité requise.

Dans la cave du vigneron du domaine Agarrus

La vendange est manuelle et se déroule courant septembre, en caissettes de 13 kilos, triée sur pied et avant égrappage. Les raisins sont éraflés à 100% pour les rouges (séparation des baies avec la rafle), encuvés avec les levures indigènes pour exprimer au mieux la spécificité du terroir. Les cépages sont vinifiés séparément en cuve inox, et parcelle par parcelle.

Des raisins mûrs et sains, une hygiène irréprochable en cave, font que le dioxyde de soufre est utilisé à très faible dose, pour une conservation optimale des vins. Les vins sont élevés sur lies fines de cinq à seize mois en cuve inox. Ils sont ensuite assemblés et mis en bouteille.