Skip to main content

Livraison dans toute la France et livraison gratuite à partir de 300€ de commande

L’Indication Géographique Protégée, ou IGP, représente un label de certification européen. Ce label est attribué à des produits dont les qualités distinctives sont intrinsèquement liées à leur région d’origine. L’IGP sert de garantie que certains aspects de la production, qu’ils concernent le processus, les ingrédients ou les techniques employées, sont spécifiques à une zone géographique définie. L’importance de l’IGP réside dans son rôle de protecteur de l’identité et de l’intégrité des produits agricoles et alimentaires. En reconnaissant et en préservant les méthodes de production locales et traditionnelles, l’IGP contribue non seulement à maintenir des standards de qualité élevés, mais aussi à soutenir les communautés agricoles en valorisant leur savoir-faire.

IGP signification, origine et définition

L’acronyme IGP, pour Indication Géographique Protégée, désigne un système de labellisation spécifique à l’Union Européenne. Ce label s’applique à des produits dont les qualités ou la réputation sont étroitement liées à leur lieu d’origine. Concrètement, cela signifie qu’un élément significatif de la production, de la transformation ou de l’élaboration du produit doit se dérouler dans une aire géographique précise. L’IGP a été introduite officiellement dans les réglementations de l’Union Européenne en 1992, dans le but de protéger les noms de produits spécifiques et de promouvoir leurs caractéristiques liées à leur région. En comparaison avec l’Appellation d’Origine Protégée (AOP), un autre label européen, l’IGP présente des critères légèrement différents. Alors que l’AOP exige que chaque étape de production se déroule dans une région spécifique, l’IGP est plus flexible, permettant l’utilisation d’ingrédients provenant d’autres régions, tant que l’étape clé de production ou de transformation se déroule dans la zone géographique définie.

Critères de qualification de l’IGP

Pour qu’un produit soit éligible à l’Indication Géographique Protégée (IGP), il doit répondre à des critères précis liés à son origine géographique. Ces critères se concentrent principalement sur la qualité, la réputation, et d’autres caractéristiques distinctives qui sont directement attribuables à la région spécifique de production.

Qualité et réputation 

Un produit candidat à l’IGP doit avoir acquis une réputation, une qualité ou d’autres attributs spécifiques en lien avec son lieu d’origine. Cela implique souvent une tradition ou une histoire associée au produit dans cette région, ainsi que des caractéristiques uniques dues à l’environnement géographique ou aux méthodes de production locales.

Production, modification, et transformation

Pour obtenir le label IGP, il est nécessaire que des étapes significatives de la production, de la modification ou de la transformation du produit se déroulent au sein d’une zone géographique définie. Cette exigence garantit que le produit porte en lui une essence de la région, que ce soit à travers les ingrédients locaux, les techniques traditionnelles ou les conditions environnementales spécifiques à cette zone.

Savoir-faire Local

L’IGP reconnaît et valorise également le savoir-faire local et les méthodes traditionnelles. Les producteurs doivent démontrer que leurs méthodes de production, héritées de générations et affinées au fil du temps, contribuent de manière significative aux caractéristiques du produit. Ce savoir-faire est souvent un élément clé qui distingue un produit IGP des autres produits similaires.

La production des produits dans l’IGP

L’IGP joue un rôle crucial dans la protection et la valorisation des produits au sein de l’Union Européenne. Ce label ne se contente pas de certifier l’origine géographique des produits, mais assure également la préservation de leurs qualités uniques et de leur réputation.

Signe d’identification de l’UE 

En tant que signe d’identification officiel de l’Union Européenne, l’IGP sert de sceau de qualité et d’authenticité. Il indique aux consommateurs que le produit qu’ils achètent possède des caractéristiques spécifiques et une valeur ajoutée due à son origine géographique. Cette identification aide à prévenir la contrefaçon et garantit que les consommateurs reçoivent des produits authentiques et de qualité.

Cahier des charges 

Les produits bénéficiant de l’IGP doivent respecter un cahier des charges strict. Ce document détaille les exigences spécifiques en termes de production, de transformation et d’élaboration, garantissant ainsi la constance de la qualité et des caractéristiques du produit. Le respect de ce cahier des charges est essentiel pour maintenir l’intégrité du label IGP et la confiance des consommateurs.

Distinction des ingrédients et de la production 

Contrairement à d’autres labels, l’IGP permet une certaine flexibilité quant à l’origine des ingrédients. Les ingrédients utilisés dans les produits IGP ne sont pas nécessairement tous issus de la région désignée, tant que les étapes clés de production ou de transformation respectent les critères géographiques spécifiques.

Pour conclure, l’IGP est un label clé dans le paysage des certifications européennes. Ce label est attribué à des produits dont les qualités distinctives sont intrinsèquement liées à leur région d’origine. L’IGP sert de garantie que certains aspects de la production, qu’ils concernent le processus, les ingrédients ou les techniques employées, sont spécifiques à une zone géographique définie. L’importance de l’IGP réside dans son rôle de protecteur de l’identité et de l’intégrité des produits agricoles et alimentaires. En reconnaissant et en préservant les méthodes de production locales et traditionnelles, l’IGP contribue non seulement à maintenir des standards de qualité élevés, mais aussi à soutenir les communautés agricoles en valorisant leur savoir-faire.

Ces articles pourraient vous intéresser…

conserver le vin

Comment conserver le vin ?

| Parlons vin | No Comments
Conserver le vin ne se résume pas à simplement entreposer des bouteilles n'importe où. Un vin mérite une attention particulière lors de sa conservation. C'est comme prendre soin d'un trésor,…
production raisin

La France en passe de redevenir le premier producteur mondial de vin en 2023

| Blog | No Comments
Après avoir cédé son titre de premier producteur mondial de vin à l'Italie en 2015, la France est sur le point de reprendre sa couronne en 2023. Selon les prévisions,…
le sol et climat influence

Le sol et le climat influencent-ils le goût du vin ?

| Parlons vin | No Comments
Le sol et le climat sont au cœur de la compréhension du vin. Bien plus qu'une simple boisson alcoolisée, le vin est le miroir d'un lieu, d'une époque et d'une…
Chenin cépage val de Loire

Le Chenin : l’un des trois cépages roi du Val de Loire

| Parlons vin | No Comments
Le Chenin trouve son terroir de prédilection dans le Val de Loire, une vaste région viticole de 57 100 hectares. Emblématique vignoble à blanc, ce dernier donne naissance à de…