Les vignerons

Domaine de la Borde

Pupillin
Jura
Le domaine de la Borde est conduit par Julien Mareschal. Le domaine se trouve dans le Jura, sur la commune de Pupillin, une commune Jurassienne bien connue des amateurs de grands vins Jurassiens. Julien Mareschal s'est installé en 2003, un an après avoir terminé sa formation. Il voulait s'installé dans le Jura, et a eu l'opportunité de récupérer d'abord 3 hectares de vignes à Pupillin puis quelques autres parcelles les années suivantes.
Région : Jura
Appelations : Arbois, Arbois-Pupillin, Côtes du Jura
Vignoble : Jura
Superficie : 6 ha
Mode de culture :
Biologique
Domaine de la Borde

Pupillin, Arbois et le Jura

L’appellation Arbois est une des appellations les plus connue du Jura. Il existe cependant une petite subtilité dans cette appellation car l’on peut ajouter la mention « Pupillin » pour les vins qui viennent effectivement de la commune de Pupillin.

Cela s’explique par le fait que les coteaux de Pupillin ont un terroir particulier en comparaison avec les autres terroirs du Jura. Le Revermont est surtout composé de marnes alors que les coteaux de Pupillin sont particulièrement calcaires. Cette roche se trouve d’habitude plus en altitude mais du fait qu’une partie de la roche s’est effondré pendant la seconde partie du jurassique, on retrouve ici des éboulis calcaires en sous-sol.

Viticulture au domaine de la Borde

Le domaine se compose d’un mélange de jeunes et de vielles vignes. Sur les jeunes vignes, Julien Mareschal s’est appliqué à replanter de belles sélection massales qui vont aider à mieux refléter le terroir sur lequel le domaine se trouve.

Ensuite, comme beaucoup d’autres domaines basés sur Pupillin et dans le Jura, il y a beaucoup d’eau dans les sols, beaucoup d’infiltration car beaucoup de sources. Et ces sources empêchent de mécaniser le travail du sol car les sols marneux sont de véritables éponges quand il pleut. Ils deviennent gorgés d’eau et il faut être vraiment patient avant de pouvoir rentrer une charrue dans les vignes.

Ainsi le domaine de la Borde a axé son travail sur les engrais verts et les semis, qui vont permettre de mieux réguler ces afflux d’eau dans le sol.

Vinification parcellaire, recherche de l’expression du sol et du terroir

Les vins sont souvent élevés dans des gros contenants de bois 500 à 600 litres. C’est un grand travail en amont pour choisir le bois qui va permettre au vin d’exprimer au mieux son terroir. Au domaine ce ne sont que des gros contenants car les duelles sont plus épaisses, ce qui garantit une micro-oxygénation encore plus douce.

Ensuite les vins font de longs élevages, ce qui va leur permettre de s’affiner et de se clarifier naturellement. Le bois na va pas marquer le vin car Julien fait le choix d’avoir des chauffes à cœur qui ne vont pas apporter ce goût toasté aux blancs élevés sous-bois.