Skip to main content

Livraison dans toute la France et livraison gratuite à partir de 300€ de commande

Les vendanges constituent une étape cruciale dans le cycle de production du vin, marquant la récolte du raisin destiné à la vinification. Historiquement, en France, cette période s’échelonne principalement entre les mois d’août et d’octobre, bien que des variations puissent survenir en fonction des régions et des conditions climatiques. Pour le millésime 2023, les estimations initiales positionnent la production viticole entre 44 et 47 millions d’hectolitres, alignée sur la moyenne observée entre 2018 et 2022. Toutefois, il est essentiel de noter que ces prévisions demeurent sujettes à des incertitudes, notamment en raison des attaques de mildiou observées dans certaines régions viticoles, telles que le Bordelais. De plus, les tendances récentes montrent une influence croissante des conditions climatiques, notamment des canicules, sur la maturation du raisin, conduisant parfois à une avancée des dates de vendanges.

Contexte des vendanges 2023

Pour l’année 2023, les données préliminaires indiquent que la production viticole française se situera entre 44 et 47 millions d’hectolitres. Cette estimation se trouve en adéquation avec les volumes observés au cours des années précédentes, en particulier entre 2018 et 2022. À titre de comparaison, en 2022, malgré une sécheresse exceptionnelle durant l’été, la France a enregistré une production de plus de 46 millions d’hectolitres. Le climat joue un rôle déterminant dans le cycle de la vigne, influençant directement la période des vendanges. Les années récentes ont mis en évidence une tendance à l’avancement des dates de vendanges, principalement en raison des canicules et des températures globalement plus élevées. Cette évolution climatique a conduit à une maturation précoce du raisin dans de nombreuses régions viticoles, nécessitant une adaptation des vignerons pour garantir la qualité optimale du fruit au moment de la récolte.

  • Bordelais, l’une des régions viticoles les plus emblématiques de France, fait face à plusieurs défis pour le millésime 2023. L’un des principaux problèmes est l’attaque de mildiou, une maladie fongique qui a affecté une part significative des vignes. Cette situation est exacerbée par une surproduction notable dans la région, conduisant à une nécessité de réguler l’offre. En réponse à cette surproduction, il est envisagé d’arracher près de 10 000 hectares de vignes après les vendanges, dans le but d’ajuster les prix et de stabiliser le marché.
  • Languedoc-Roussillon : bien que bénéficiant d’une production proche de la moyenne des cinq dernières années, est confronté à une sécheresse persistante. Cette condition climatique défavorable a des implications non seulement sur la quantité, mais aussi sur la qualité du raisin. De plus, la région éprouve des difficultés à écouler les millésimes précédents, en partie à cause de la baisse de la consommation liée à des facteurs économiques tels que l’inflation.
  • Autres régions : malgré les défis variés, abordent les vendanges 2023 avec un optimisme mesuré. En Champagne, les grappes sont bien fournies et les maladies sont relativement contenues, offrant une perspective positive pour la récolte. En Bourgogne, malgré des épisodes de grêle, le potentiel de la récolte est jugé prometteur, bien que la pression du mildiou soit présente. La Corse anticipe un bon millésime si les conditions météorologiques restent clémentes. Enfin, en Loire-Atlantique, une belle récolte est attendue, mais avec une certaine prudence en raison des risques climatiques associés. En Alsace, une belle quantité est attendu et l’état sanitaire se présente très bien jusqu’à maintenant

Comment est déterminé la date des vendanges 2023 ?

Le choix précis de la date de vendange repose sur une évaluation scientifique de la maturité du raisin. Cette maturité est évaluée selon trois critères principaux:

  • Maturité technologique : Elle se rapporte à l’acidité et à la concentration en sucre du raisin. Ces éléments déterminent en grande partie le degré d’alcool potentiel du vin. Une maturité technologique optimale garantit un équilibre entre sucre et acidité, essentiel pour la fermentation et le profil gustatif du vin.
  • Maturité phénolique : Cette maturité concerne le niveau de maturation des baies, en particulier la qualité de la matière colorante et des tanins. Elle est cruciale pour les vins rouges, car elle influence la couleur, la structure et la capacité de vieillissement du vin.
  • Maturité aromatique : Elle se réfère à la concentration des arômes variétaux dans le raisin. Une maturité aromatique adéquate assure que le vin exprime pleinement le caractère du cépage et du terroir.

Pour évaluer ces maturités, des baies sont prélevées sur chaque parcelle. Une partie de ces baies est soumise à des analyses en laboratoire pour mesurer des paramètres tels que la teneur en sucre, l’acidité et la concentration en composés phénoliques. Parallèlement, une autre partie est dégustée par des experts pour évaluer qualitativement la maturité aromatique et phénolique. Le « ban des vendanges » est un arrêté préfectoral qui fixe la date officielle de début de la récolte. Il s’agit d’une réglementation traditionnelle qui garantit que les raisins sont récoltés à un moment optimal pour la production de vin de qualité. Bien que les vignerons aient une certaine flexibilité dans le choix de la date exacte de vendange, le « ban » établit une fenêtre temporelle pour la récolte, assurant une certaine uniformité au sein d’une région viticole donnée.

vendanges 2023 en caissette

Variabilité des dates de vendanges

Les vendanges traditionnelles, certaines pratiques spécifiques sont adoptées par les vignerons pour répondre à des objectifs qualitatifs ou pour faire face à des conditions particulières:

  • Vendanges vertes :
    • Description : Les vendanges vertes impliquent l’élimination sélective de certains raisins encore verts, généralement en juillet. Cette pratique réduit la charge de la vigne, permettant aux raisins restants de bénéficier de meilleures conditions pour leur maturation.
    • Raisons : L’objectif principal est d’améliorer la qualité du raisin restant en concentrant les ressources de la vigne. Cela peut également être utilisé comme un outil pour contrôler le rendement, en particulier dans les années où une surproduction est anticipée.
    • Implications : Les vins produits à partir de vignes soumises à des vendanges vertes peuvent présenter une concentration accrue en arômes, en sucre et en composés phénoliques, conduisant à des vins de meilleure qualité.
  • Vendanges tardives :
    • Description : Les vendanges tardives font référence à la récolte de raisins qui ont été laissés sur la vigne bien après la période habituelle de vendange, permettant une maturation prolongée.
    • Raisons : Cette pratique est adoptée pour produire des vins avec une concentration élevée en sucre, souvent utilisés pour les vins doux ou liquoreux. Les raisins peuvent également développer la pourriture noble, augmentant la complexité aromatique.
    • Implications : Les vins issus de vendanges tardives sont généralement riches, doux et dotés d’une palette aromatique complexe. Ils sont souvent appréciés comme vins de dessert ou vins de méditation.

Ensuite, la date de vendange va bien évidemment varier d’une région viticole à l’autre, reflétant les différences climatiques, géographiques et variétales propres à chaque zone:

  • Provence, Languedoc-Roussillon, Corse : Ces régions méditerranéennes, caractérisées par un climat chaud et sec, voient généralement leurs vendanges commencer dès la fin août. Leur climat favorise une maturation précoce du raisin, conduisant à des vendanges plus tôt que dans d’autres régions.
  • Vallée du Rhône, Beaujolais : Ces régions, bien que situées plus au nord que les précédentes, bénéficient également d’un climat favorable qui permet aux vendanges de débuter au début de septembre.
  • Val-de-Loire, Bourgogne, Bordeaux, Vallée du Rhône (nord), Jura, Bugey, Savoie, Centre, Sud-Ouest : Ces régions, avec des climats plus tempérés, voient généralement leurs vendanges commencer à la mi-septembre. Chacune de ces régions a ses propres particularités en termes de cépages et de terroir, influençant la maturation du raisin.
  • Champagne, Alsace : Ces régions du nord-est de la France, avec un climat plus frais, commencent généralement leurs vendanges vers la fin de septembre. Le climat plus frais est particulièrement adapté à la production de vins blancs et de vins effervescents.
  • Cognac, Charentes, Lorraine : Ces régions, bien que différentes en termes de climat et de cépages, voient leurs vendanges commencer généralement au début d’octobre.

Il est essentiel de noter que, bien que ces périodes soient typiques, chaque année peut présenter des variations en fonction des conditions climatiques particulières. Les vignerons adaptent constamment leurs décisions en fonction des observations sur le terrain et des prévisions météorologiques. L’industrie viticole, à travers les âges, a toujours été confrontée à une multitude de défis, qu’ils soient climatiques, économiques ou biologiques. Les vignerons, en tant que gardiens de ce patrimoine, ont démontré une adaptabilité et une résilience remarquables face à ces obstacles. Les variations climatiques, en particulier, ont exigé des ajustements constants dans les pratiques viticoles pour garantir la qualité et la quantité de la production. Les défis économiques, tels que la surproduction dans certaines régions ou les difficultés de vente des millésimes précédents, nécessitent également une réflexion stratégique et une adaptation pour assurer la viabilité à long terme des exploitations. Malgré ces incertitudes et ces défis, l’anticipation pour les vendanges 2023 reste globalement positive. Les premières estimations, bien que sujettes à des variations, suggèrent une production en ligne avec les années précédentes. De plus, les innovations et les ajustements continus dans les pratiques viticoles, combinés à l’expertise accumulée des vignerons, offrent une perspective encourageante pour le millésime à venir.

En fin de compte, les vendanges 2023, comme celles des années précédentes, seront le reflet de la symbiose entre la nature et l’homme, et un témoignage de la passion et du dévouement des vignerons à l’art de la vinification.

Ces articles pourraient vous intéresser…

Le Languedoc : 3 raisons pour lesquelles c’est une grande région viticole

| Parlons vin | No Comments
Publication du 2 novembre 2021. Les vins du Languedoc ont eu, pendant longtemps, une mauvaise réputation. Souvent illustrée par des vins très puissants mais sans grand intérêt gustatif, la région…
Vin AOP

Vin AOP ou AOC ? Quelles sont les différences ?

| Parlons vin | No Comments
Vin AOP, AOC, IGP... Que veulent dire ces acronymes ? Dans le monde de l'agroalimentaire et du vin en particulier, les dénominations géographiques jouent un rôle crucial dans la protection…
fromage ail des ours

Fromage ail des ours : une association printanière et vinicole

| Parlons vin | No Comments
Fromage ail des ours implique : l'ail des ours (Allium ursinum) est une plante sauvage printanière qui gagne en popularité pour ses nombreuses vertus et sa saveur délicate. Dans cet…
la différence entre le champagne et le crémant

La différence entre le champagne et le crémant

| Parlons vin | No Comments
Bienvenue dans le monde pétillant des vins effervescents ! Vous êtes-vous déjà demandé quelle était la différence entre le champagne et le crémant ? Si vous êtes un amateur de…