Skip to main content

Livraison dans toute la France et livraison gratuite à partir de 300€ de commande

La vigne en hiver fait face à de nombreux défis. La viniculture est un métier qui nécessite beaucoup d’attention et de savoir-faire. L’arrivée de l’hiver pose un défi de taille : les températures basses et le gel apparaissent. Comment les vignes parviennent-elles à survivre durant ces mois froids ? Dans cet article nous allons voir les façons dont les vignes affrontent l’hiver, les difficultés qu’elles peuvent affronter avec le froid et les méthodes que les vignerons emploient pour protéger leurs vignes.

Les différents moyens d’adaptation de la vigne en hiver

  • La dormance : La dormance est la période où la vigne se met en sommeil. Après la chute des feuilles, elle ralentit ses activités pour économiser de l’énergie. C’est un peu comme si elle hibernait, se préservant des rigueurs de l’hiver.
  • Endurcissement de la vigne : Elle ne se contente pas de dormir pour se protéger. Elle possède des mécanismes de défense tels que des substances antigel qui empêchent ses cellules de geler et de se briser. Son écorce épaisse sert également de bouclier contre le froid mordant.
  • La diversité des cépages : Il existe une grande variété de vignes, certaines étant plus robustes face au froid que d’autres. Ces différences permettent aux vignerons de choisir des cépages adaptés à leur climat, assurant ainsi une meilleure survie hivernale.

Les menaces de l’hiver sur la vigne

  • Les effets du gel : Le gel peut être un ennemi redoutable, capable de détruire les bourgeons et de compromettre la récolte future. Il peut endommager les tissus de la vigne et affaiblir sa structure.
  • Les maladies cryptogamiques : L’humidité de l’hiver favorise le développement de maladies fongiques. Ces infections peuvent affaiblir la vigne en hiver et réduire la qualité et la quantité de la production de raisin.
La vinification en hiver : défis et particularités

Les pratiques viticoles durant l’hiver

  • La taille hivernale : La coupe des vignes, réalisée pendant l’hiver, prépare les vignes pour les mois de croissance à venir. Cette pratique aide à déterminer la forme de la vigne et favorise une bonne récolte de raisins. L’hiver est le moment parfait pour tailler parce que la sève recule lentement des branches pour se concentrer dans les racines afin de lutter contre le froid. Pendant cette saison, la vigne en hiver réduit son activité et canalise son énergie vers les parties essentielles. Cela est crucial pour résister au gel et aux températures basses.
  • La gestion du sol : Prendre soin du sol est crucial durant l’hiver. Les vignerons peuvent utiliser du paillage pour protéger les racines du gel et préserver l’humidité nécessaire à la plante
  • Les dispositifs de chauffage : Similaires aux bougies utilisées pour combattre le gel, ces dispositifs sont placés entre les rangées de vignes pour élever la température ambiante de quelques degrés autour des plantes. Par contre, leur mise en place requiert plus de travail : il faut non seulement disposer les chauffages mais aussi fournir le combustible nécessaire (bois, granulés, résidus de production) durant la nuit. Il est donc essentiel de prévoir ces opérations en prévision des périodes de gel.
  • Le système d’arrosage : Ce procédé implique de pulvériser de l’eau sur les vignes afin que les bourgeons soient enveloppés dans une couche de glace, empêchant ainsi l’eau contenue à l’intérieur de geler. Bien que cette méthode puisse être très performante, elle est aussi particulièrement délicate. Il faut continuer à arroser jusqu’à ce que la température remonte au-dessus de zéro. De plus, cette technique engendre des coûts élevés à cause du prix des tuyaux.
  • Les câbles chauffants : Ces câbles sont attachés le long des fils de fer qui maintiennent les rangées de vignes et sont connectés à un système de régulation thermique. Installés plusieurs mois avant les gels printaniers, ils ont une bonne autonomie pour éviter que la vigne en hiver ne soit trop froide.

La vigne en hiver, à travers des mécanismes naturels et l’assistance des vignerons, fait preuve d’une adaptation remarquable en hiver. La connaissance et l’application de pratiques viticoles adaptées sont essentielles pour préserver ce patrimoine végétal contre les aléas de la saison froide. En alliant tradition et innovation, le monde viticole continue de veiller à ce que la vigne non seulement survive, mais prospère année après année.

Ces articles pourraient vous intéresser…

Vinification en barrique, processus de vinification

| Parlons vin | No Comments
La vinification en barrique est une méthode qui va impacter le développement des caractéristiques organoleptiques du vin, notamment ses arômes et sa structure. Cette technique, bien que traditionnelle, demeure au…
vin mineral

Vin minéral, qu’est-ce qu’un vin minéral ?

| Parlons vin | No Comments
Un vin minéral et la minéralité dans le vin sont des notions qui désignent une qualité gustative et olfactive perçue par certains dégustateurs, bien que sa définition précise reste sujette…
droit de bouchon

Droit de bouchon, quel fonctionnement ?

| Parlons vin | No Comments
Le droit de bouchon désigne la pratique pour les restaurants et les traiteurs de facturer aux clients un montant spécifique pour leur permettre d'apporter leurs propres bouteilles de vin .…
cabernet sauvignon

Cabernet Sauvignon, guide du cépage

| Parlons vin | No Comments
Le Cabernet Sauvignon est unanimement reconnu comme l'un des cépages rouges les plus emblématiques du monde. Sa capacité à s'adapter à divers climats et sols lui a permis de trouver…