Le Languedoc : 3 raisons pour lesquelles c’est une grande région viticole

Publication du 2 novembre 2021

Les vins du Languedoc ont eu, pendant longtemps, une mauvaise réputation. Souvent illustrés par des vins très puissants mais sans grand intérêt gustatif, la région est aujourd’hui en plein essor.

1 Une région diversifiée

Le Languedoc est associé à un autre vignoble : celui du Roussillon. A eux deux ils représentent une appellation régionale de 246 000 hectares de vignes classés en AOP Languedoc.

Le vignoble s’étend sur 4 départements : l’Aude, le Gard, l’Hérault et les Pyrénées orientales et comprend 23 appellations ! En plus de ces appellations, le vignoble recense 11 dénominations particulière à l’AOP Languedoc.

Ce grand nombre d’appellation traduit une très forte identité de terroir. En effet, le profil géographique de la région peut être caractérisé par un gigantesque amphithéâtre dominant le golf du Lion, passant par la Camargue et la côte de Vermeille. Et se divisant en deux espaces majeurs :

  • L’espace pyrénéen du Roussillon qui s’étend du Nord au Sud : du massif des Corbières jusqu’à la chaîne des Albères.
  • L’espace plus méridional du Languedoc qui s’étend d’est en ouest : du pied des Cévennes jusqu’au massif des Corbières.

A tout cela s’ajoute donc une large diversité de sols, qui va conférer aux vins du Languedoc une spécificité et une typicité toute particulière.

2 Une climatologie adaptée

Le Languedoc-Roussillon est le territoire le plus au Sud du pays, le climat dominant est donc méditerranéen. Un climat principalement chaud et sec soutenu par certains vents qui préviennent alors contre les maladies cryptogamiques. Ces dernières années la région se révèle comme de plus en plus sensible aux gels printaniers.

Toutes ces caractéristiques font de cette région une zone particulièrement propice à la culture de la vigne.

Pour autant, ces attributs sont accentués ou allégés à certains endroits, ce qui fait que l’on pourrait subdiviser la climatologie de la région en 3 sous-régions ayant chacune sa propre singularité :

  • Les pays du Cers : conduit entre la montagne noire et les Pyrénées qui dévie les flux marins pour former deux vents très forts : le cers et la tramontane.
  • Les régions du Mistral : aussi caractérisé par un vent issu des flux nordiques
  • La terre du milieu : protégé des flux du Nord par les Cévennes, cette région est très chaude mais souvent sujette à de fortes précipitations.

Des composantes singulières qui renforcent la complexité de la région.

3 Une jeune génération qui exploite le plein potentiel de la région

Comme énoncé en introduction, l’époque où les vignerons Languedociens faisaient « cracher la vigne » est révolue. Et cela fait maintenant plusieurs années que la région connait un nouvel essor. Elle peut s’affirmer comme un vignoble mature avec une forte identité produisant des vins de grande qualité.

Tout en gardant une plus grande proportion de vins rouges, le style de vins sur-muri avec de trop grosses extractions et marqués par le bois se perd pour laisser place à des vins du Languedoc avec des personnalités plus affirmées. Les flacons lourds et puissants ont été troqués par des produits fins, frais, énergiques et élégants.

Enfin, les récentes restructurations du vignoble et la multiplication des appellations prouvent que la région ambitionne de mieux identifier ses terroirs et ses typicités.

Nous aurons la chance de rencontrer 6 grands acteurs de ce renouveau régional pendant notre salon de vignerons le 5,6 et 7 novembre 2021. Et c’est avec une insatiable curiosité que nous continuons à suivre de très près l’évolution de cette région qui a tellement à nous faire découvrir.

crédit photo : Mas des Agrunelles | Aoc Languedoc

Revenir aux actualités

D’AUTRES ACTUALITÉS QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

BEAUJOLAIS NOUVEAU 2021

Les frères Soulier : Allocation de fin d’année

Le Languedoc : 3 raisons pour lesquelles c’est une grande région viticole